Menu
 
Se tenir droit

 

 

1. En position debout, la tête, les épaules, les hanches et les chevilles doivent être naturellement dans le même axe. Pliez légèrement les genoux et gardez les pieds espacés à la largeur de vos hanches.
 
2. Nous avons tous une panoplie de mauvaises habitudes qui nuisent à une bonne posture : transporter un sac lourd sur une épaule, se coincer le téléphone entre l’oreille et l’épaule, s’endormir sur le sofa la tête posée sur l’accoudoir. Tous ces gestes peuvent occasionner des raideurs au cou et altérer le profil de la colonne.
 
3. Si vous avez un sac ou une mallette à une seule bandoulière, assurez-vous quelle soit large et matelassée. Choisissez une courroie assez longue pour que vous puissiez la passer sur l’épaule opposée au côté du sac, afin de mieux en répartir le poids. Idéalement, un sac-à-dos à deux bretelles bien ajustées est encore mieux.
 
4. Les talons hauts déséquilibrent aussi la colonne, ce qui nuit à la posture et occasionne souvent des douleurs dans la région lombaire. Il est préférable de porter des chaussures basses, solides et confortables. Toutefois, si vous tenez vraiment à votre allure mode, essayez de limiter la hauteur de vos talons à cinq cm.
 
5. Il est aussi important d’avoir une bonne posture aussi bien assise que debout. Lorsque vous êtes assis au travail pendant une période prolongée, placez votre région lombaire contre le dossier de la chaise pour que votre colonne ait le meilleur
appui possible. Vous pouvez utiliser un rouleau pour accroître le soutien. Évitez  de trop incliner votre dossier et assurez-vous que vos genoux soient bien à 90° et que les pieds reposent bien au sol.
 
6. Surtout, ne restez pas assis trop longtemps dans la même position. Faites quelques étirements ou changez de position toutes les 30 à 45 minutes. Par exemple, levez-vous et étirez les bras au-dessus de la tête ou encore allez vous chercher un verre d’eau.
 

 

LES 5 BASIQUES
 

Boire un grand d'eau le matin au réveil + une boisson chaude (si possible avec 1/2 citron bio) 
faire 10 min d'étirement et d'exercices, après le passage au toilettes (eh oui :-)) et avant le petit déjeuner.

 

5 "repas"/jour dont une collation à 10h (une poignet de fruits frais entier ou en jus) et 16h avant sport (une poignet de fruits secs). 

 

Manger tranquillement, et quand vous avez faim. Ne vous forcez pas à finir- ecouter votre satiété. 

 

Buvez ce que vous manger, mâchez ce que vous buvez, pour bien démarrer la digestion, essayez !!!

 

Au moins 1,5/2 L d'eau par jour afin de bien éliminer avec du citron et du bicarbonate de soude (neutralise l'acidité de votre corps en terme de ph)

 
L'alimentation est essentielle pour un sportif, et chaque individu doit s'adapter à ses besoins personnels.
Ce sera le carburant de chaque effort fourni, mais aussi l'apport nécessaire à la réparation et l'adaptation de son corps.
Les besoins énergétiques varient selon divers paramètres tels que l'âge, le sexe, le sommeil,
les phénomènes émotionnels, la température extérieure et bien sûr, le travail musculaire.
 
Un exemple de déjeuner idéal peut être composé de :
- fruits (en entrée) et légumes -
- pain, céréales et féculents - faible quantité -
- lait d'amande... (eviter le lait de vache)
- viandes, œufs ou poissons -
- apport hydrique suffisant -